Tirages Limités

Au fil du temps, j'ai conçu, seul ou avec des peintres et plasticiens, parfois eux-mêmes poètes, un certain nombre de livres d'artistes ou de livres objets en un seul exemplaire ou limités à une toute petite série de quelques exemplaires. Ce sont eux que je présente ici de manière non exhaustive. D'autres sont également visibles dans la rubrique "Poésie 2008-2016".

Livres Lumière 1998-2016.

Il s'agit d'un ensemble de livres objets, avec ou sans texte. Il n'existe qu'un seul exemplaire de cette série. Chacun livre est "immobilisé" sur une page centrale ouverte, et traité selon différentes méthodes, avec l'usage de cire à dorer, d'encre d'or, de peinture, de vernis, de fils à coudre de différentes couleurs, de curry et même de miel. Ils sont des autels portatifs de lumière, réverbérant ce monde.

Coffret "Livres de Lucinges", 2014 et 2016.

Ce coffret en bois, rehaussé de peintures que j'ai faîtes aux encres, à l'acrylique et à la gouache, contient quatre petits livres uniques eux-même accompagnés de petites peintures que j'ai réalisées à l'acrylique et à la gouache. Ils s'intitulent respectivement Saisons de l'heure, composé les 4 et 5 Octobre 2014, Raisin de neige, composé les 5 et 7 Octobre 2014,  Chemin pour un enfant de neige, composé les 1 et 2  Janvier 2016, et Maison chaude, composé les 1, 2 et 3 Janvier 2016.

Extraits :

 

Venu par le nuage et son sapin de transparence,

L'oeil du voyage 

A traversé les feux naissants,

L'anneau des lacs

Ailés de Mélusines,

Et le silence du tôt matin

Pour découvrir à la prairie d'octobre

Toute la bibliothèque en forme de village.

Saisons de l'heure, quatre poèmes pour Michel Butor

Et la blondeur des pas

Vient dans sa robe,

Tandis qu'un feu nourrit la sève

A l'écarté de son silence.

Elle a raisin,

Lisières, maison d'ébène

Et long pays de neige.

Raisin de neige

Le cerisier de ce brouillard

Conduit les pas.

Silence est le sommet

De l'arbre pur,

Et sa bougie regarde

Au centre du jardin

L'absence et sa jumelle.

Chemin pour un enfant de neige

Lointaine,

Brulante en ses couloirs,

Elle marche dans l'absence.

Les voix qui se souviennent

Appellent, de seuil en seuil

La forme des visages encerclés de sommeil.

Maison chaude

 

 

Copyright 2012 Marc-Henri Arfeux